Qui suis-je

Je suis né le 25 mars 1951 en région parisienne, mais je n’y ai jamais vécu. Bien que Berrichon d’origine, j’ai passé toute ma jeunesse dans le midi, à Bagnols sur Cèze, et je suis venu à Lyon pour faire mes études. Je vis maintenant dans le Beaujolais.

Je suis ingénieur de l’INSA de Lyon, promotion 1973, option Informatique. J’ai débuté ma carrière dès 1973 comme ingénieur au département d’électrotechnique de l’Ecole Centrale de Lyon.

J’y ai d’abord travaillé comme ingénieur de mesure, et j’ai été à l’origine de l’usage de l’informatique pour les besoins de recherche de ce département. J’ai pris part à la création de la société CEDRAT-Recherche qui a par la suite évolué vers l’actuel CEDRAT SA.

J’ai ensuite pris en charge la problématique des interfaces personne/machine pour les logiciels de modélisation, et j’ai étudié l’application de ces interfaces pour l’enseignement. J’ai été co-auteur de la bibliothèque graphique CAO-BIBS qui a été commercialisée sous licence ANVAR.

Cela m’a conduit à prendre activement part au projet international CoLoS initié par les laboratoires de recherche de la société Hewlett-Packard, où j’ai effectué des développements X11 / Motif. Je me suis alors intéressé plus largement à l’usage de l’informatique et du réseau pour la pédagogie.

Lors de l’apparition du web, je me suis tourné vers ce nouvel outil, et j’ai pris part au déploiement de son usage dans le cadre de l’enseignement secondaire. J’ai pour cela assuré une fonction d’expert web et internet auprès du Centre Académique de Ressources en Informatique Pédagogique de l’Académie de Lyon.

Après avoir exercé la responsabilité du réseau et des services associés à l’Ecole Centrale de Lyon, j’en ai dirigé le Centre de Ressources Informatique de novembre 2001 à septembre 2011. J’ai été nommé Ingénieur de Recherche Hors Classe en décembre 2006.

J’ai porté la candidature de l’Université de Lyon pour l’Accueil à Lyon de la conférence internationale WWW2012, et j’ai été co-président du comité d’organisation de cette conférence ainsi que du Colloque International de l’Université à l’Ère du Numérique (CIUEN2012) qui a eu lieu conjointement du 16 au 20 avril 2012 dans le cadre de la semaine Lyon Capitale Mondiale du Web.

À la suite au succès de cet événement, j’ai initié une nouvelle candidature de l’Université de Lyon pour organiser WWW2018 en avril 2018. Cette candidature ayant été retenue, j’assure à nouveau la co-présidence du comité d’organisation de cette conférence et des événements qui lui seront associés.

Je suis trésorier de l’International World Wide Web Conference Committee (IW3C2).

J’ai été promu au rang de Chevalier dans l’ordre des Palmes Académiques, promotion du 14 juillet 2009.

Depuis le 1er septembre 2014 j’ai fait valoir mes droits à la retraite et je n’assure plus aucune fonction à l’Ecole Centrale de Lyon. Je continue toutefois à intervenir à l’Université de Lyon pour l’organisation d’événements concernant le Web. J’essaie aussi de participer à des actions de promotion de Lyon et de son environnement en tant que membre du Réseau des Ambassadeurs ONLYLYON.

J’ai été membre du comité de programme des éditions 2014 et 2015 de la conférence BLEND Web mix.

Dans ma vie privée, je suis avant tout un campagnard qui aime la marche à pied et les randonnées en montagne.
Je pratique aussi la spéléologie, hélas de moins en moins avec l’âge qui avance.

Comme conséquence de mon intérêt pour la région dans laquelle je vis, j’ai été intronisé dans la confrérie des Compagnon du Beaujolais et en novembre 2017 je suis devenu Maître compagnon en tant que co-fondateur du Devoir de San Francisco avec mon ami Bebo White.

Je suis également passionné de musique classique, et j’ai longtemps joué du violon.

Je suis membre du Conseil d’Administration du Centre Culturel de Rencontre d’Ambronay qui organise tous les ans le festival de musique ancienne d’Ambronay essentiellement consacré à la musique baroque.

Un extrait du concert d’ouverture du festival 2014,
Amore Siciliano – Leonardo García Alarcón avec la Cappella Mediterranea.

Et le concert d’ouverture du festival 2013,
Vespro della Beata Vergine. Monteverdi (1610) – Leonardo García Alarcón, la Cappella Mediterranea et le Chœur de Chambre de Namur.

Luc Mariaux © 2018 Mentions légales